Vaseline (Petrolatum)

La Vaseline et son histoire :

La vaseline est, comme la paraffine, un distillat du pétrole

En 1830, Le baron Karl Ludwig Von Reichenbach, un chimiste allemand, met en évidence une substance issue de la distillation sèche du goudron de bois de hêtre. Par la suite, ce n’est plus le charbon de source végétale mais le pétrole de source minérale qui sera à l’origine de la fabrication de ces produits.

En 1882, c’est un chimiste suisse, Adolphe Panchaud qui invente « la graisse à traire », un mélange de paraffine et de vaseline, destiné à protéger les pis des vaches, le produit rencontre un certain succès auprès des fermière qui plébiscitent le produit tant leurs mains sont devenues douces.

1885, Charles Hahn, chimiste suisse développe une lotion capillaire a base de pétrole, pétrole Hahn est née. Les dérivées du pétrole sont incorporées dans une grande variété de cosmétiques3.

Une efficacité justifiée ?

D'un point de vue dermatologique, un traitement hydratant a plusieurs objectifs :

  • Réparer les fines fissures de la peau
  • Augmenter sa teneur en eau
  • Réduire la perte d'eau à travers l'épiderme, ou perte insensible en eau (TEWL)
  • Restituer la fonction "barrière" de la peau4.

Dans cet objectif, Le petrolatum, mieux connu par le consommateur sous le nom de marque Vaseline, réduit la TEWL de plus de 98%4. Mieux encore, le petrolatum accélère, la récupération de la barrière suite à une altération1. Egalement, la Vaseline est capable de bloquer une partie des UVA et UVB, premier responsable du vieillissement cutanée4.

La vaseline étant issue du pétrole, existe-t-il une alternative végétale ? S’il existe de nombreuses huiles et cires végétales, aucune n’est aussi efficace à l’heure actuelle. En titre d’exemple, la vaseline à une résistance à la perte de vapeur d’eau 170 fois supérieure à celle de l’huile d’olive6.

La vaseline est-elle sûre ?

La vaseline est produite à base de pétrole. A l’état brut ce dernier est noir dû aux impuretés qu’il peut contenir. Après une étape de raffinage suffisante, il devient transparent. Le grade le plus pur de vaseline est appelé vaseline blanche. Chez DeFY Cosmetic nous utilisons une vaseline blanche de grade pharmaceutique2.

Mais alors pourquoi la vaseline est-elle controversée ?

Mal raffiné, la vaseline peut contenir des hydrocarbones aromatiques polycycliques, molécule potentiellement cancérigène2.Le règlement Européen cosmétique oblige les fabricants cosmétiques à prouver la pureté de leur vaseline. Ainsi il est impossible d’utiliser pour la fabrication de produits cosmétique une vaseline qui pourrait contenir des hydrocarbones aromatiques polycycliques et lui conférer un caractère cancérigène5.

La vaseline est également accusée à tort d’être un allergène. Les cas de sensibilisation à la vaseline sont si rares qu’elle est utilisée comme véhicule/excipient dans les tests aux allergies4.

Enfin certains la soupçonne de pénétrer la peau. Ce qu’il faut savoir c’est que les dérivées du pétrole comme la vaseline sont des molécules pouvant être constituées d’une centaine d’atomes de carbone, ce qui représente une taille énorme (en comparaison, H20, la molécule d’eau n’est constituée que de 3 atomes). Ainsi la vaseline ne peut pas pénétrer dans la peau jusqu’au derme et atteindre ainsi la circulation sanguine4.

Conclusion :

La capacité protectrice et réparatrice de la Vaseline sur la peau est donc avérée, et bien qu’il existe nombre d’alternatives végétales, aucune n’est à l’heure actuelle aussi efficace que cette dernière. Ainsi nous avons fait le choix d’allier une huile minérale comme la vaseline à des matières premières végétales comme l’huile de ricin à nos produits pour tirer les avantages de chacun, les matières végétales présentant elles aussi des avantages indéniables pour la peau face aux huiles minérales. En cosmétique, aucune matière n’est complètement substituable par une autre et il serait mentir d’affirmer pouvoir proposer un produit aussi efficace, totalement naturel et sans surcout.

Les lèvres étant des muqueuses, la peau est plus fine et elles sont donc très sensibles aux agressions, du froid notamment. La vaseline, bien qu’occlusive est tout indiquée pour un usage dans les baumes à lèvres. En revanche, issue du pétrole, nous faisons le choix de limiter son utilisation aux baumes à lèvre, seule application ou elle nous semble réellement irremplaçable.

Sources :

  1. Ghadially R, Halkier-Sorensen L, Elias PM. Effects of petrolatum on stratum corneum structure and function. Journal of the American Academy of Dermatology. mars 1992;26(3):387‑96.
  2. Penrod C. Is Petrolatum Safe For Skin? | Dermveda [Internet]. [cité 5 nov 2018]. Disponible sur: https://www.dermveda.com/articles/the-safety-of-petrolatum
  3. Couteau C, Coiffard L. Les dérivés du pétrole, des ingrédients sûrs ou dangereux pour la santé ? | Regard sur les cosmétiques [Internet]. [cité 5 nov 2018]. Disponible sur: https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/les-derives-du-petrole-des-ingredients-surs-ou-dangereux-pour-la-sante-413/
  4. Pott T. « Moisturizers » (Hydratants) & Cosmétique - Entre mythe, réalité et controverse. 2006;
  5. Règlement (CE) no 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques. :151.
  6. Sethi, A., Kaur, T., Malhotra, S. K., & Gambhir, M. L. (2016). Moisturizers: The Slippery Road. Indian journal of dermatology, 61(3), 279-87.